Les toulousains de la section quad rugby se sont hissés sur la plus haute marche du podium ce week-en à l’occasion du prestigieux tournoi international d’Amsterdam (Amsterdam Quad Rugby Tournament aussi appelé AQRT). L’épilogue d’une saison sportive on ne peut plus belle.

16 équipes, deux ligues, plus d’une centaine de joueurs.  Le topo est simple : l’AQRT est une des références de quad rugby en Europe. Une compétition cochée depuis de long mois sur le calendrier des rouge & noir, l’AQRT étant une occasion intéressante de se tester face aux bonnes équipes européennes.

Les choses sérieuses ont donc commencé dès les phases de poule, avec un match face à l’expérimentée équipe des maniacs. En s’appuyant sur leur fin de saison canon, les toulousains font mieux que rivaliser puisqu’ils dominent nettement les tchèques 50 à 42. Même constat dans les deux matchs de poule suivant puisque ni l’équipe d’Allemagne développement (victoire 53-42), ni les Amsterdam terminators n’arrivent à contrer l’intensité et l’application que mettent les joueurs de la ville rose dans leur jeu. Pire même pour les locaux qui termineront le match avec un retard de 15 unités (victoire 60-45). Décidemment irrésistibles en cette fin de saison les toulousains proposent un jeu léché avec un collectif au rendez vous.

En demi-finale, Toulouse affronte l’équipe de Russie développement qui se retrouve rapidement sans solutions. Les russes sont incapables de trouver la faille dans la défense toulousaine.  Le score final est sans appel : 60 à 45 pour Toulouse dans un match maîtrisé de A à Z.  Pour la finale, les toulousains retrouvent les maniacs, qu’ils avaient battu un peu plus tôt dans le week-end. Ce match au sommet se déroule sur un rythme nettement plus élevé et les débats sont beaucoup plus serrés. Une fois n’est pas coutume Toulouse sait appuyer quand ça fait mal et punit chaque erreur adverse. Une fois l’écart creusé, les rouge & noir gèrent et endiguent les dernières velléités tchèques pour s’imposer au final de 4 petits buts (victoire 50-46).

Les sourires sont alors sur tous les visages au moment de soulever le trophée, le troisième de la saison après les deux titres nationaux (coupe + championnat). Une saison pleine et marquée par les succès, qui donne évidemment envie de voir à quoi va ressembler la prochaine. Car 2018 sera marqué par le retour de la Rock’N Rose EUROPA CUP, un trophée qui reste encore absent des étagères toulousaine..

Meiileur gros point : Jonathan HIVERNAT (STRH)

Meilleur point intermédiaire : Sébastien LHUISSIER (Maniacs)

Meilleur petit point : Britta Kritke (Allemagne)